Sens du toucher et somesthésie

Sens du toucher et somesthésie

Texte tiré de http://www.corinna-coulmas.eu/le-toucher.html#_Toc191900467L’abstraction qui, dans la culture occidentale, a altéré notre relation au corps, ne concerne pas seulement le thème de l’opposition de l’âme et du corps dans le cogito cartésien. Elle est aussi au fondement d’une physiologie et d’une médecine modernes qui prennent le corps comme objet. Il y a une logique qui va du corps machine de Descartes à la greffe d’organes et au clonage. Cette conception du corps a eu d’immenses mérites pour le progrès de la médecine. Elle est en train de montrer ses dangers et ses limites.

Les certitudes exigées par la philosophie cartésienne à la suite du cogito ont en effet orienté le penseur scientifique vers une référence rationnelle au détriment des certitudes « trompeuses » des sens. La méfiance à l’égard du sensoriel a fini par atteindre le subjectif dans son ensemble.