Recommandé
Vous avez dit MASSAGES ?

Vous avez dit MASSAGES ?

Selon Confucius, « Une authentique qualité de vie naît de l’harmonie durable entre le corps et l’esprit ».Parce qu’un massage, un toucher n’est pas un acte anodin, parce que chaque individu à son propre parcours de vie, parce qu’il est possible de se retrouver dans le massage, j’ai tout mis en oeuvre pour donner la possibilité aux personnes d’accéder aux bienfaits du massage.

La kinesthésie

La kinesthésie

Le mouvement est inhérent au toucher. Le toucher se réalise dans le mouvement et le mouvement par le toucher. Quelque chose ou quelqu’un meut quelque chose ou quelqu’un d’autre : la cause du mouvement est un vieux problème philosophique. C’est le mouvement – associé par Aristote au changement, qu’il soit qualitatif, quantitatif ou de lieu – qui ordonne le temps et l’espace. Dieu comme Premier Moteur, le monde comme tactus et fluxus (Lucrèce), le sujet est omniprésent. Identifié à la vie, dont il assure la continuité, et à la conscience, dont il décrit le devenir et le renouvellement permanents, le mouvement est invoqué comme grille d’interprétation aussi bien sur le plan physique que sur le plan psychique et intellectuel.

Etudes sur le toucher

Etudes sur le toucher

Toucher et connaissance : l’étrangeté des choses et la dialectique de la surface et de la profondeur
Texte tiré de http://www.corinna-coulmas.eu/le-toucher.html#_Toc191900467
       « Psyché est étendue, mais elle ne le sait pas. » (Freud).
Dans l’expérience tactile primaire du bébé au cours de son corps à corps avec la mère, les ordres de réalités restent confondus. Le nourrisson n’a pas la notion des limites du moi, ni celle du temps ou de l’espace. Ses premières informations lui viennent du toucher, qui introduit la notion de « frontières » […]